Bienvenue dans un monde où rien n'est banal...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                      Bienvenue Dans Le Monde Du Clown Démoniaque ! Nous sommes heureux de vous annoncer que le forum vient d'ouvrir ses portes et qu'une grande partie des rôles sont disponibles. Merci de bien vouloir vous rendre dans la partie " Annonces et Nouveautés " pour en prendre connaissance. Bon jeu!                          

Partagez | 
 

 En quête d'indices

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosenberg

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 31
Localisation : Viennes

Feuille de Personnage
Age:
Relation:
Humeur: festif

MessageSujet: En quête d'indices   Jeu 20 Mai - 14:28

Me voici, errant dans les rue de Paris à la recherche de je ne sais quoi... L'empereur d'Autriche m'a envoyé ici afin d'apprendre des choses sur le passé de Wolfgang Mozart. En effet, le jeune homme était venu séjourner à Paris, croyant que la ville lui ouvrirait ses portes te le courronerait de succès. Hélas, cela n'a pas été le cas, et le rude voyage a été la cause du décès de sa maman.

- Ohlala mais que fais-je ici à la recherche du passé de Mozart ? Paris est si vaste ! comment vais-je pouvoir trouver quelqu'un qui connaisse Mozart ? Je ne vais quand même pas interroger les gens dans la rue !

Il m'arrivait de parler seul, à haute voix. D'autant plus que le voyage fut long et que je voyageai seul.

Tout à coup, je remarquai quelqu'un qui m'épiait. Je fis comme si je n'avais rien vu et je continuai ma route tout en vérifiant qu'il me suivait toujours. Que pouvez t'il bien me vouloir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François de Vendôme

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 27
Localisation : Auprès d'elle...

Feuille de Personnage
Age: 30 ans.
Relation:
Humeur: Mon coeur t'appartient, si tu es heureuse, je le suis aussi.

MessageSujet: Re: En quête d'indices   Dim 23 Mai - 22:14

Comme à son habitude depuis qu'il était rentré d'exil, François de Vendôme arpentait les rues parisiennes, offrant de l'argent et des mots d'encouragement à ceux qui en avaient besoin. Il avait révêtu un long manteau de cuir brun usé et rapiécé que son cousin, le duc d'Orléans lui avait fait parvenir la veille avec un billet disant "Même votre manteau noir est tout bonnement magnifique, il ne sied point du tout à votre besoin d'escapade... Amitiés, Philippe d'Orléans." Il était vrai que ce manteau était beaucoup plus discret. Décidément, Monsieur avait vraiment à coeur que le "Roi des Halles" puisse voir sa Reine en toute quiétude. Ce dernier se demandait s'il n'avait pas eu la plumme un peu trop languissante, dans ses lettres, durant son exil.
Tout à ses réflexions et à sa charité, il finit tout de même par remarquer un homme vêtu de rouge et à la perruque blanche qui semblait un peu perdu. À son accoutrement, François devina qu'il s'agissait d'un noble. Et il était apparemment un peu perdu. François vit également un homme qui épiait l'inconnu. Il reconnut l'un des espions de Colbert. Décidément, la Cour de France était l'une des plus paranoïaques d'Europe. En même temps, la Fronde avait laissé un souvenir plutôt cuisant aux Parisiens et plus particulièrement aux nobles de la Cour.
L'homme en rouge ne semblait vraiment pas tranquille et absolument perdu. Pris de pitié, Beaufort s'avança d'un pas nonchalant vers lui, tout en essayant d'éviter de laisser voir son visage par l'agent de Colbert, car il n'avait pas le droit de côtoyer le peuple depuis son retour.


Excusez-moi, messire, mais seriez-vous perdu ? demanda-t-il, sur un ton amical aaau noble vêtu de rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosenberg

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 31
Localisation : Viennes

Feuille de Personnage
Age:
Relation:
Humeur: festif

MessageSujet: Re: En quête d'indices   Lun 24 Mai - 18:28

Un homme à l'allure sure de soi s'approchait de moi. Il était grand et portait un long manteau brun. Malgré l'usure de son habit, je vis tout de suite qu'il faisait partie des grands hommes de France. Je me demandais bien ce qu'il me voulait. Il me demanda alors si j'étais perdu. Je lui répondis:

- Bon...Bonjour Monsieur. Je viens d'arriver à Paris et je suis en effet à la recherche d'un endroit où loger. Pourriez vous m'indiquer quelque endroit où je pourrais passer la nuit ?

Heureusement que je maitrisais le français sur le bout des doigts. C'était d'ailleurs pour cela que l'empereur m'avait choisis moi, plutôt qu'un autre pour ce voyage... Meme si je ne possédais pas forcément les autres qualités nécessaire à la réussite de ce périple.

L'homme qui m'épiait depuis quelques temps, s'était délicatement avancé de sorte qu'on ne le remarque pas. Il n'avait pas remarqué que je savais qu'il m'observait. Il tentait d'écouter notre conversation mais je me rapprochai le plus possible de mon interlocuteur et m'évertuai à lui parler le plus bas possible pour ne rien laisser entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François de Vendôme

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 27
Localisation : Auprès d'elle...

Feuille de Personnage
Age: 30 ans.
Relation:
Humeur: Mon coeur t'appartient, si tu es heureuse, je le suis aussi.

MessageSujet: Re: En quête d'indices   Ven 28 Mai - 16:26

François arrangea un peu son capuchon pour que personne à part son interlocuteur ne puisse voir son visage. Il ne voulait surtout pas qu'un espion de Colbert puisse le reconnaître et le dénoncer. Il venait à peine de retrouver l'amour de sa vie, sa belle Isabelle, et il n'avait aucunement l'envie d'être à nouveau loin d'elle. L'agent de Colbert ne semblait pas avoir remarqué qu'il était repéré et continuait à les observer.

Oui, je connais un endroit où vous pourriez loger, en tout cas cette nuit. dit-il aussi bas que l'homme en habit rouge, pour éviter que l'espion ne l'entende. Mais avant, il nous faudrait semer cet homme qui nous observe. Je ne tiens pas à ce qu'on nous suive, et vous ?

Il pensait emmener l'homme à l'auberge de Checco dans les Halles, pour ainsi voir sa belle. Mais avant, il fallait se débarasser de l'agent de Colbert, sans quoi cela risquait de devenir un peu dangereux pour lui. Ce dernier s'approchait d'eux de plus en plus, mais François aperçut un mendiant qui venait vers l'espion. Beaufort avait déjà eu à faire avec ce mendiant, il était plutôt tenace, surtout quand il avait bu (il ne fallait pas se demander comment il faisait pour être presque tout le temps ivre et pauvre en même temps). Le pauvre homme allait avoir du mal à s'en dépétrer. Cette pensée fit sourire François qui, discrètement fit signe à son interlocuteur de le suivre. Quand le mendiant eût abordé l'espion, Beaufort commença à s'éloigner doucement, jusqu'à ce que l'agent de Monsieur Colbert soit forcé de se retourner vers l'ivrogne. Là, le jeune duc fit signe à Rosenberg d'accélérer le pas et ils changèrent de rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosenberg

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 31
Localisation : Viennes

Feuille de Personnage
Age:
Relation:
Humeur: festif

MessageSujet: Re: En quête d'indices   Mar 8 Juin - 22:57

Mon interlocuteur remonta son capuchon. Apparemment il avait aussi remarqué qu'on me suivait et j'eus l'impression qu'il savait à qui l'on avait affaire. Il me proposa de me mener à une auberge mais il fallait d'abord semer notre espion. Heureusement, un mendiant s'avança vers lui et le pria de lui donner de l'argent. Ce mendiant était très tenace et par chance, nous avons pu nous éclipser discrètement.

- Est ce loin ? demandais je à mon interlocuteur alors que nous marchions rapidement afin d'être sur de semer notre espion.

Lorsque nous fumes assez loin, je m'arrétai pour reprendre mon souffle et j'en profitai pour prendre connaissance du nom de mon ami.

- Excusez moi. Nous n'avons pas pris la peine de nous présenter. Je suis le Comte Rosenberg, au service de l'empereur d'Autriche, Joseph II.

Je lui tendis la main afin que nous nous saluons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête d'indices   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête d'indices
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elusive Shadow interviewe des believers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dans le monde du clown démoniaque! :: Paris :: Les rues-
Sauter vers: